27 Déc Pas de commentaire admin Les voyages, Nos Conseils

Vous pouvez avoir des soucis lors de vos vacances dans un autre pays. Il y a des cas où vous pouvez vous rendre auprès du consulat de France pour chercher une assistance consulaire. Il y a également des cas où l’assistance consulaire ne peut rien faire pour vous. Voilà ce que vous devez savoir !

Que peut faire le consulat de France ?

vl-de-passeportSi vous perdez des documents lors de vos vacances, le consulat peut vous procurer des attestations. Ceci est le cas pour la perte ou le vol de passeport, de permis de conduire, de carte nationale d’identité ou d’autres documents d’une grande importance. Mais avant cela, vous devez faire une déclaration auprès des autorités locales de police. En cas de vol de passeport, l’autorité émettrice doit vous réenvoyer sur place un nouveau passeport. Le cas échéant, le consulat peut vous donner un laissez-passer pour retourner en France. Si vous rencontrez une difficulté financière lors de votre voyage, le consulat peut vous aider à trouver un moyen pour permettre à vos proches de vos envoyer rapidement de l’argent. Si vous êtes incarcéré ou arrêté, le consul fait valoir vos droits selon les lois locales. Il peut vous aider judiciairement, mais les services d’un avocat restent à vos frais. En cas de maladie ou d’accident grave, le consulat peut prévenir votre famille pour envisager une hospitalisation ou un rapatriement. Les frais restent bien sûr à votre charge. Si par malheur vous décédez lors de votre voyage, le consulat avertit votre famille pour les formalités à suivre soit pour le rapatriement soit pour l’inhumation de la dépouille.

Ce que le consulat ne peut pas faire

pas-d-argentQuelle que soit la difficulté que vous rencontrez dans le pays, le consulat ne peut pas vous rapatrier aux frais de l’État. Il y a toutefois une exception si votre cas est réellement grave. Quoi qu’il en soit, vous devez rembourser ultérieurement les frais. Il ne peut pas non plus régler vos dépenses locales quelles qu’elles soient : hospitalisation, note d’hôtel, amende… Il ne peut pas vous défendre judiciairement ou vous libérer si vous êtes accusé de délit. Enfin, il ne peut pas assurer votre protection consulaire si vous avez également la nationalité du pays en question.